ASTUCE BEAUTE / Make-up et soins: quelle est la date de péremption?

Hello!

On a tous retrouvé un jour, dans les tréfonds de sa trousse make-up ou de son tiroir, un vieux gloss qui nous refait de l’oeil. Problème : depuis quand ce truc a-t-il atteint la date critique du moisissement en règle ? Vais-je mourir sur le champ si j’applique ce truc ?

Pour éviter ce genre de questionnement, depuis quelques années, les produits cosmétiques possèdent un petit pictogramme nous indiquant combien de temps on peut conserver ledit produit. Cela dit personne ne note scrupuleusement la date d’ouverture des produits..

Quelques astuces pour s’y retrouver !

Essayer de finir ses produits

La meilleure façon de ne pas laisser tourner ses produits de soins, c’est de finir un tube avant d’en ouvrir un nouveau. Il n’y a rien de pire que de retrouver une dizaine de crèmes différentes ouvertes, aux dates d’utilisation incertaines.

Donc, on ouvre deux ou trois crèmes maximum (le combo le plus logique étant crème de jour, crème de nuit, crème spécifique), et on les utilise jusqu’au bout. Si on y réagit mal, qu’elles ne marchent pas ou qu’on en veut plus, on jette!

Se fier à son odorat

Le baume à lèvres utilisé l’hiver dernier peut bien sur être réutilisé. Attention cependant à bien voir si il n’a pas changé d’odeur. Il faut aussi prendre soin de désinfecter le bouchon et de le conserver dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière.

Les exceptions

Toutes les crèmes pourvues de filtres solaires ou d’un complexe anti-tâches ne doivent pas être conservées plus d’un an : les actifs pourraient tout simplement tourner, ou devenir moins efficaces et donc ne plus faire leur office.

Le make-up

Les produits make-up se périment rarement. Une ombre à paupières peut facilement durer plus d’un an, du moment qu’elle ne rentre jamais en contact avec de l’eau. L’eau est le seul agent pouvant développer des bactéries sur le maquillage, il est donc important d’utiliser des pinceaux bien secs et de conserver ses produits dans leur étui.

Les rouges à lèvres se périment plus vite puisqu’ils rentrent régulièrement en contact avec la salive. Bien qu’ils rancissent rarement, ils deviennent le plus souvent secs, ou leur couleur change. Dans ce cas, on jette.

Les mascaras doivent être régulièrement changés car les yeux sont particulièrement sensibles aux bactéries. Celles qui ont des yeux fragiles ou qui portent des lentilles devront faire d’autant plus attention. Les 3 mois maximum conseillés par les marques sont abusifs, 6 mois c’est déjà plus humain, et si le mascara, au bout de plusieurs mois, n’est ni pâteux, ni étrange au niveau de l’odeur, on peut tester. Si on a eu une infection oculaire, on jette direct, sinon on se réinfecte illico.

J’espere que cet article vous aura aidé à y voir plus clair !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s