ASTUCE BEAUTE / Cosmétique Vegan: comment s’y retrouver?

Hello!

Aujourd’hui j’avais envie de vous parler de cosmétique vegan. Pourquoi? Parce qu’on peut lire ou entendre énormément de choses à ce sujet, que le sort des animaux m’importe beaucoup et qu’à son niveau, on peut aussi agir.

On trouve sur le marché plusieurs marques qui ont adopté cette éthique et proposent désormais une gamme vegan.

La cosmétique vegan, qu’est ce que c’est?

C’est une cosmétique respectant les principes du véganisme, c’est à dire qu’elle est complètement dépourvue d’ingrédients d’origine animale et non testée sur les animaux.

Vegan, cruelty-free et bio: comment se retrouver?

Ces trois appellations sont complètement indépendantes l’une de l’autre.

  • La cosmétique bio est composée de produits issus de l’agriculture biologique mais peut être bien contenir des produits animaux.
  • Le label Cruelty-Free peut être apposé sur un produit qui n’est pas vegan. En effet, ce label veut simplement dire que le produit n’a pas été testé sur les animaux mais il peut très bien contenir une composante animale, comme par exemple de la cire d’abeille ou du rouge de cochenille.

peta-cruelty-free

  • Un produit cosmétique labellisé Vegan est un produit naturel pouvant contenir des végétaux et minéraux mais dépourvu de tout ingrédient d’origine animale. Il n’est pas non plus testé sur les animaux.

logo-vegan-cruelty-free-les-happycuriennes-cosmetique-bio-vegan

Des animaux dans les produits de beauté?

Beaucoup de matières animales sont traditionnellement utilisées en cosmétique. On connait bien sûr le miel et le lait d’ânesse par exemple mais la liste est longue.

La cire d’abeille

On la retrouve dans de nombreux baumes pour les lèvres car elle est protectrice et occlusive, mais aussi dans des baumes pour le corps, pour les mains…

Le carmin

Cette couleur rouge profonde est tirée de cochenilles écrasées. Le pigment rouge est extrait du corps et des oeufs de l’insecte. C’est un colorant très commun dans les rouges à lèvres et fards à joues, mais très polémique aujourd’hui car l’insecte meurt pour le produire.

Le collagène animal

Afin d’extraire ce cocktail de protéines, on cuit des matériaux cartilagineux, tels que les os, les tissus conjonctifs et la peau. On standardise ensuite l’extrait obtenu pour le rendre utilisable. Le collagène animal est parfois utilisé en cosmétique pour son effet “repulpant” temporaire ou soi-disant raffermissant. On en trouve dans certaines crèmes de beauté, des lotions, des gloss…

La kératine

C’est une autre forme protéinique issue du règne animal dans certains cas. On retrouve la kératine à l’état naturel dans les poils et la peau des animaux, dans les cornes aussi. Certaines marques non vegan ajoutent de la kératine dans les produits capillaires pour soi-disant “renforcer” le cheveu.

En espérant que cette article pourra un peu vous guider dans vos choix 😉

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s